Sunday, October 22, 2006

Le jour où CinC est devenu commercial

"L'anecdote la plus énorme sur Vivalavida concerne la pochette de l'album. Idée mûrie depuis de longues semaines, fantasme absolu de nos âmes provocatrices, nous avions mis tous les atouts de notre côté afin de réaliser un disque aussi choquant dans son contenant que dans son contenu. (C'est Mazak qui avait réalisé la photo)

Quinze jours avant que l'album ne parte en fabrication, nous avons appris que la pochette dont nous étions si fiers allait :
1) condamner le disque à être boycotté un peu partout
2) potentiellement nous amener au devant de gros soucis juridiques.

A la hâte (et vexés comme des poux), nous avons demandé à notre ami infographiste de nous concocter une pochette dans l'urgence.

- Ben oui, mais quoi ?
- N'importe, t'as qu'à mettre un truc qui ne risque pas de nous attirer les foudres de la censure, puisqu'on n'a plus le droit de rien. T'as qu'à mettre une fleur en gros plan !
- D'accord !
- Hé mais je... Merde ! il a raccroché."
Arno
Première session photo de CinC

3 Comments:

Blogger Headito said...

Ahahahaha. Enorme.

5:18 AM  
Anonymous Anonymous said...

Ah ouais c'est bien dommage car j'étais plutôt content de la dite "photo"... !!!

8:14 AM  
Anonymous Anonymous said...

huh. love this

10:22 AM  

Post a Comment

<< Home